La Coupe du Monde de Rugby 2023 a franchi une étape importante vendredi 26 février lorsque le calendrier du tournoi a été annoncé. Les fans du monde entier ont passé du temps à étudier la liste des matchs concernant leur équipe. Et des matches alléchants, on n'en manquera pas à France 2023 !

Mais quels sont ceux qui devraient nous intéresser le plus ? On a repéré sept rencontres de la phase de poule qui devraient avoir un impact énorme sur le déroulement du tournoi.

France v Nouvelle-Zélande (Poule A) – 8 septembre, Stade de France

La Coupe du Monde de Rugby 2023 débutera en beauté, les hôtes affrontant les All Blacks lors du match d'ouverture au Stade de France. Les deux équipes ont une riche expérience de tournoi partagée après s'être rencontrées sept fois à la Coupe du Monde de Rugby à ce jour.

Leur première rencontre en RWC a eu lieu lors de la finale de la première édition en 1987 à Eden Park, que la Nouvelle-Zélande a remporté 29-9. Les deux équipes ont rejoué le match au même endroit lors de la RWC 2011, là encore les All Blacks sortant victorieux, 8-7. Mais, sans doute, le match le plus passionnant entre les deux équipes a eu lieu lors des demi-finales de la RWC 1999, lorsque les Bleus ont comblé un retard de 24-10 pour gagner 43-31 à Twickenham.

Le match d'ouverture de la RWC 2023 ne sera que la deuxième fois que les deux équipes se rencontreront pendant la phase de poule. Et, avec les matchs contre l'Italie et les qualifiés Amérique 1 et Afrique 1 à venir, ce match aura une incidence considérable sur qui terminera en tête de la poule A.

Angleterre v Argentine (Poule D) – 9 septembre, Stade Vélodrome

L'Angleterre, finaliste de la RWC 2019, fera son entrée dans France 2023 contre l'Argentine à Marseille, lors de la deuxième journée de la Coupe du Monde de Rugby. Pour la première fois en 16 ans, los Pumas n'ont pas réussi à se qualifier pour les quarts de finale au Japon, et l’équipe de Mario Ledesma aura à cœur de montrer que ce n’était qu’un accident de parcours.

Seuls deux de ces trois équipes – Argentine, Angleterre et Japon - pourront se qualifier pour les quarts de finale, ce qui donnera une importance considérable à chacune des rencontres entre ces trois pays. Celui qui remportera ce match dans le sud de la France fera un grand pas en avant vers la qualification pour les quarts.

L'Angleterre et l'Argentine se sont rencontrées trois fois à ce jour en Coupe du Monde de Rugby, et à chaque fois c'est l'Angleterre qui a gagné. La dernière rencontre s'est déroulée dans la poule C de la RWC 2019 où l'équipe d'Eddie Jones a battu los Pumas 39-10 au Tokyo Stadium.

Angleterre v Japon (Poule D) – 17 septembre, Stade de Nice

Le deuxième match de la poule D de l’Angleterre – une rencontre que Eddie Jones va bien entourer en rouge dans son agenda ! - sera contre le Japon à Nice. Eddie Jones a mené les Brave Blossoms à trois victoires à la RWC 2015, dont le désormais mythique « Miracle de Brighton » contre l'Afrique du Sud. Il a contribué à faire de cette équipe une force sur la scène internationale.

Ces progrès se sont poursuivis sous son successeur Jamie Joseph, et le Japon est conscient qu'il a suffisamment de qualité pour sortir de sa poule pour la deuxième Coupe du Monde de Rugby consécutive. Si l'Angleterre bat l'Argentine lors de son premier match à France 2023, l'équipe de Jones aura l'occasion de garantir son avance puisque se dresseront ensuite sur son chemin les qualifiés de Océanie 1 et de Amérique 2.

Les deux équipes ne se sont rencontrées qu'une seule fois à la Coupe du Monde de Rugby, lors de la phase de poule du tournoi inaugural en 1987, que l'Angleterre avait remporté 60-7 à Sydney. Depuis, leur seule autre rencontre a eu lieu à Twickenham en 2018 où les Anglais ont une fois de plus remporté la victoire, revenant d'un écart de 15-10 à la pause à un résultat final de 35-15.

Afrique du Sud v Irlande (Poule B) – 23 septembre, Stade de France

L’Afrique du Sud, championne du monde en titre, entamera sa campagne de la RWC 2023 contre l’Écosse lors du week-end d’ouverture. Mais quel que soit le résultat à Marseille, il restera encore beaucoup à faire pour le match des Springboks avec l’Irlande 13 jours plus tard. Les trois équipes ont l'ambition de se projeter au-delà de la phase de poules, si bien que chaque rencontre entre les trois revêtira une importance capitale.

De plus, ce match au Stade de France sera un saut dans l'inconnu pour les deux équipes car l'Irlande n'a jamais affronté l'Afrique du Sud en Coupe du Monde de Rugby. Mais dans leur histoire commune, les Springboks en sont à 18 victoires en 26 tests.

Une nouvelle victoire aux portes de Paris pourrait leur donner l'avantage pour terminer premiers de la Poule B. L'Irlande, quant à elle, saura que son destin à la RWC 2023 sera toujours entre ses mains, quel que soit le résultat contre l'Afrique du Sud. Pour le XV du Trèfle, le match décisif pourrait bien être celui contre l’Écosse lors du dernier week-end de poule.

Pays de Galles v Australie (Poule C) – 24 septembre, Parc OL

Le troisième week-end du tournoi, Lyon accueillera ce qui est devenu l'un des matchs les plus récurrents de la Coupe du Monde de Rugby ces derniers temps. Le Pays de Galles et l'Australie ont en effet été tirés au sort dans la même poule lors de quatre des cinq dernières Coupes du Monde de Rugby, dont France 2023, et se sont affrontés également lors de la finale de bronze en Nouvelle-Zélande en 2011.

L'Australie a battu le Pays de Galles à Cardiff en 2007 et à Twickenham en 2015 pour dominer la poule ; les Wallabies ont également remporté la finale de bronze de la RWC 2011. Le Pays de Galles a mis fin à cette série de défaites en en RWC au Japon, battant l'Australie au Tokyo Stadium pour finir en tête de la poule D à la RWC 2019.

L'équipe qui remportera ce duel à Lyon prendra la tête de la poule C, mais aucun des deux ne pourra se permettre d'écarter la menace posée par les Fidji. Car les Fidjiens ont eux aussi été tirés au sort dans la même poule que l'Australie et le Pays de Galles en 2007, 2015, 2019 et maintenant 2023. Et ils ont ravi au Pays de Galles une place en quarts de finale il y a 14 ans !

Irlande v Écosse (Poule B) – 7 octobre, Stade de France

L'Irlande reviendra à Paris le dernier samedi de la phase de poules pour un duel qui sent bon le Tournoi des Six Nations. À moins que ces deux rivaux européens ne battent tous les deux l'Afrique du Sud, ou ne s'inclinent contre les qualifiés de Asie/Pacifique 1 ou Europe 2, une place en quart de finale sera en jeu ce jour-là au Stade de France.

Avant France 2023, les deux équipes se sont rencontrées à deux reprises en Coupe du Monde de Rugby. La rencontre la plus récente a eu lieu dans la poule A de la RWC 2019, où les essais de James Ryan, Rory Best, Tadhg Furlong et Andrew Conway ont offert une victoire 27-3 pour l'Irlande à Yokohama.

Auparavant, Graham Shiel et Gary Armstrong avaient tous deux passé la ligne pour permettre à l'Écosse de battre l'Irlande 24-15 à Murrayfield lors de la RWC 1991. Malgré cette défaite, les Irlandais s'étaient tout de même qualifiés pour les quarts de finale en tant que finalistes de la poule 2, ce qui a échappé aux Écossais 28 ans plus tard au Japon.

Japon v Argentine (Poule D) – 8 octobre, Stade de la Beaujoire

Le Japon est devenu la première équipe asiatique à se qualifier pour les quarts de finale de Coupe du Monde de rugby à la RWC 2019. Dans le même temps, l'Argentine a vu l'Angleterre et la France sortir de la poule C à ses dépens. Le Japon avait réservé sa place en quarts après une victoire impressionnante sur l'Écosse lors du dernier match de la phase de poule.

Cependant, avec l'Angleterre, Océanie 1 et Amérique 2 présents également dans la poule D à la RWC 2023, il semble logique que la qualification soit toujours en jeu pour au moins une des deux équipes lors de leur rencontre à Nantes le dernier jour de la phase de poule.

L'Argentine et le Japon ne se sont rencontrés qu'une seule fois en Coupe du Monde de Rugby à ce jour. L'actuel entraîneur de Los Pumas, Mario Ledesma, était talonneur lorsque Agustin Pichot et Diego Albanese ont marqué les essais pour offrir la victoire aux Argentins 33-12 à Cardiff lors de la RWC 1999. La victoire a aidé los Pumas à se qualifier pour les barrages de quart de finale, dans lesquels ils ont battu Irlande 28-24 à Lens.

LIRE AUSSI >>> LA FRANCE AFFRONTERA LA NOUVELLE-ZÉLANDE EN OUVERTURE DE LA RWC 2023