Alors que tous les yeux seront rivés sur le Guinness 6 Nations au cours des prochaines semaines, le Tournoi permet également de rappeler que le rugby continue de prioriser le travail pour prévenir, diagnostiquer et traiter les blessures, y compris les commotions.

Comment fonctionne le protocole de Reprise Progressive du Jeu pour les Commotions de World Rugby

World Rugby Chief Medical Officer Dr Éanna Falvey explique le protocole de Reprise Progressive du Jeu après une commotion présumée.

Du terrain d'entraînement à la scène internationale, la santé et la sécurité des joueurs sont toujours la priorité absolue de World Rugby. Tous nos protocoles médicaux sont centrés sur la recherche et réévalués chaque année pour s'assurer que les joueurs bénéficient des soins en lien avec les dernières avancées médicales, y compris les protocoles d’Évaluation d’Impact à la Tête (HIA) et de Reprise Progressive du Jeu (RPJ).

Nos protocoles de reprise progressive du jeu après commotion cérébrale sont alignés sur l'opinion d'experts et sont gérés de manière individuelle. Il n'y a pas de délai fixé pour l'achèvement de notre protocole de reprise progressive du jeu en six étapes. Le joueur doit passer chaque étape sans la présence de symptômes ou de signes d'une commotion cérébrale. La durée moyenne pour achever ce processus pour un joueur de Premiership en 2018-19 était de 22 jours.

Le protocole de reprise progressive du jeu en six étapes de World Rugby doit être suivi avant qu'un joueur ne soit autorisé à participer à un entraînement avec contact ou à jouer.

Les principales caractéristiques du protocole sous-tendent que :

  • une fois qu'un joueur a été diagnostiqué avec une commotion cérébrale, il est surveillé et ne peut entamer le protocole de reprise progressive du jeu que s'il ne présente plus aucun symptôme

  • passer chaque nouvelle étape nécessite que le joueur ne présente aucun symptôme. Si l'une des activités définies à chaque étape laisse apparaître des symptômes ou des signes d'une commotion cérébrale, les activités doivent être interrompues et le joueur doit revenir à la phase précédente du protocole

  • chaque joueur est traité individuellement. Les décisions objectives sur le traitement sont prises en fonction de la blessure actuelle, des antécédents médicaux, du profil de risque du joueur et de la réponse du joueur à chaque étape du protocole de reprise progressive du jeu

  • ce protocole de reprise progressive du jeu comprend un processus en six étapes supervisé médicalement. Celui-ci commence par un repos complet, est suivi d'un exercice léger avec une intensité progressivement croissante, puis aboutit à un entraînement avec contact. Chaque étape dure au minimum 24 heures, mais parfois plus longtemps

  • le joueur doit rester au niveau de base d'avant la commotion, à l'écart des signes et des symptômes pendant les activités décrites dans chaque phase, et le rester après avant d'être autorisé à passer à l'étape suivante.

  • après avoir terminé les six étapes, un joueur ne peut retourner jouer qu'après avoir réussi un test neurocognitif complet

Ce protocole de reprise progressive du jeu, combiné à une évaluation d’impact à la tête (HIA) utilisé pour évaluer les traumatismes crâniens pendant et après un match, a permis la reconnaissance, la sortie et la surveillance des joueurs ayant subi une commotion cérébrale dans le rugby élite ; une approche suivie par d'autres sports.

Alors que le niveau élite du sport est le niveau le plus visible du sport, grâce à la présence d'un personnel médical, des processus et d'une technologie accrédités de classe mondiale, une approche beaucoup plus prudente est recommandée à tous les autres niveaux du sport.

Pour toutes les formes de sport en dehors du niveau élite, le processus ne peut commencer qu'une fois la période de repos physique requise achevée (cela signifie commencer le processus de reprise progressive du jeu après sept jours pour les joueurs adultes de niveau amateur et après 14 jours pour les enfants et adolescents) et uniquement si le joueur ne présente aucun symptôme. Tous les joueurs doivent être déclarés aptes par un médecin ou un personnel de santé agréé avant d'entamer le processus.

Télécharger le poster de Reprise Progressive du Jeu (RPJ) pour le rugby amateur >>

Alors que nous attendons avec impatience un Guinness 6 Nations de haute tenue, toutes les normes nécessaires en matière de prévention des blessures et de Covid-19 seront en place pour garantir que les joueurs et leur santé soient au centre de chaque décision.