Plus d'un millier de médecins, chercheurs, experts scientifiques du sport, législateurs, joueurs et entraîneurs ont assisté à la Conférence 2020 de la Commission Médicale de World Rugby la semaine dernière ; une série de webinaires et d'ateliers en ligne destinés à promouvoir les meilleures pratiques en matière de bien-être des joueurs dans le sport auprès des 127 fédérations membres.

En cette année perturbée par le Covid-19, la conférence s'est déroulée intégralement de manière virtuelle et s'est associée au Rugby Science Network pour rassembler des experts de différents domaines afin de discuter des dernières actualités au cours de plusieurs webinaires importants visant à aider le sport à se remettre de la pandémie. Les principaux sujets ont porté sur :

  • l'impact du virus sur la santé cardiaque, respiratoire et psychologique des sportifs pour favoriser les meilleures pratiques de reprise du rugby
  • les défis éthiques de la recherche dans un environnement de sport d'équipe, avec la nécessité d'obtenir des données éclairant davantage les stratégies de prévention des blessures et de bien-être dans le rugby
  • une actualisation détaillée sur les activités de World Rugby, notamment sur les risques liés au Covid-19, les mesures pour accompagner la reprise du rugby, les essais en cours et l'essor de la formation et de l'éducation médicale en ligne
  • une approche conjointe avec le Rugby Science Network Live, y compris un aperçu de l'approche de World Rugby pour examiner la répartition du point de vue de la prévention des blessures

REGARDER LES WEBINAIRES ICI >>>

Avec l'accent mis sur un assouplissement des restrictions liées au Covid-19 et le retour au jeu, cette semaine bien remplie a débuté par une journée d'activités du Rugby Science Network LIVE axée sur la reprise du rugby dans un environnement Covid-19, avant que les webinaires de la Conférence de la Commission Médicale entrent plus en détail dans les principaux sujets, impliquant des experts dans ce domaine.

Une session approfondie sur le Covid-19 a examiné l'impact de l'infection sur la santé et le bien-être à long terme des sportifs avec les principaux experts en respiration, cardiologie et psychologie : le Dr James Hull (Royal Brompton Hospital & IOC), le professeur Matthew Martinez (NFL) et le Dr Martin Mrazik (NHL) ont apporté des informations issues de tous les sports et de la société afin de donner des directives quant aux meilleurs conseils pour la reprise du rugby pour les joueurs qui ont contracté le virus.

La participation de la communauté est le point fort du rugby. Le directeur médical de World Rugby, le Dr Éanna Falvey, a communiqué les derniers conseils disponibles aux fédérations. Jock Peggie, directeur général de la formation et de l'éducation à World Rugby, a pour sa part souligné le rôle important de l'apprentissage en ligne pendant la pandémie. Plus de 1,5 million de programmes médicaux et de coaching ont été complétés à ce jour cette année. L'accent a été mis à ce sujet sur les étapes nécessaires pour que les enfants puissent reprendre et soient actifs là où des restrictions sont en place. L'occasion d'évoquer le rôle du programme Activate destiné à maintenir la forme physique et réduire les risques de blessures lorsque le sport reprend.

Le rugby d'élite et international étant de retour, une actualisation a été nécessaire quant au processus de révision de la règle et des expérimentations en cours au sujet de la prévention des blessures qui avaient eu lieu avant le premier confinement mondial. Wayne Barnes et Richie Gray, membres du groupe d'étude sur la phase post-plaquage ont fait le point sur le sujet, la mise en œuvre des lignes directrices d'application et les résultats qui ont façonné l'approche de la prévention des blessures sur cette thématique.

Alors que la surveillance annuelle habituelle des blessures a été perturbée par la pandémie, l'interruption des activités sur le terrain a donné l'occasion à World Rugby et à ses fédérations de revoir et de s'aligner sur les principales mesures de prévention des blessures dans une série d'ateliers virtuels et de webinaires organisés pendant le confinement.

« La Conférence de la Commission Médicale a été un grand succès et nous avons pu réunir une liste exceptionnelle de conférenciers experts du monde entier », a déclaré le médecin-chef de World Rugby, le Dr Éanna Falvey. « Le format en ligne a étendu notre capacité à entrer en contact avec un public plus large et c'était superbe d'avoir un millier de participants au cours de la semaine. Je tiens à remercier chacun pour sa contribution.

Medical Commission Conference round-up

World Rugby Chief Medical Officer Dr Eanna Falvey wraps up the Medical Commission Conference, which happened virtually in 2020.

« Ce fut une année particulièrement difficile pour le sport et je suis fier de la façon dont les experts médicaux se sont unis pour s'assurer que le rugby puisse mettre en place les meilleurs protocoles et dispense les meilleurs conseils pour se remettre de la pandémie, que ce soit au niveau amateur et élite, et que nos joueurs soient correctement gérés et pris en charge pendant une période très difficile pour eux aussi. Nous avons également travaillé d'arrache-pied sur nos stratégies de prévention des blessures, en particulier les commotions cérébrales, la phase post-plaquage et l'impact des remplacements, et nous continuerons de les faire progresser jusqu'en 2021. »

Pour les participants, le programme en ligne a également été l'occasion de dialoguer avec un large éventail d'experts.

« J'ai vraiment apprécié l'ampleur des sujets présentés et les perspectives fournies par le rugby ainsi que par des experts du sport en dehors du rugby », a ajouté le Dr Araba Chintoh, représentant du Canada et de Rugby Americas North. « Les exemples pratiques de reprise du rugby en pleine période de Covid-19 de la part des fédérations établies et en développement étaient particulièrement instructifs et aideront Rugby Americas North à mettre en œuvre des politiques et des pratiques pour leurs propres matches régionaux.

« Les thèmes les plus intéressants étaient sans doute la collaboration, la transparence et la prise de décision fondée sur des preuves - autant de facteurs que j'apprécie en tant que médecin et scientifique, mais surtout en tant qu'ancien joueur qui occupe désormais des postes dans la gouvernance et préconise de donner la priorité au bien-être des joueurs. »

« Ce fut un plaisir de participer à la Conférence de la Commission Médicale de World Rugby », a pour sa part témoigné le Dr Sharron Flahive, membre du conseil d'administration de l'International Rugby Players. « Ce webinaire a réuni des experts du monde entier dans un esprit de collaboration. Il y a eu des sessions particulièrement utiles sur l'impact du Covid-19 sur la santé respiratoire et cardiologique des sportifs et une séance de réflexion sur l'impact psychologique pour tous, mettant l'accent sur les interactions sociales des gens et la façon dont cette année a limité nos contacts sociaux habituels.

« Le Rugby Science Network a présenté une excellente journée axée sur la reprise du rugby en pleine période de Covid-19. J'ai particulièrement apprécié la session qui a évoqué l'impact des règles relatives à la phase post-plaquage, car des experts de tous les aspects du jeu ont été réunis, y compris Victor Vito et Wayne Barnes.

« Le statut et l'orientation future de la session de recherche sur le rugby féminin ont mis en lumière de nombreuses opportunités ainsi qu'un enthousiasme à penser différemment dans ce domaine. »

« World Rugby a proposé une excellente sélection de sujets lors de la conférence en ligne du Rugby Science Network et de la Commission Médicale de cette année, allant du Covid-19, au rugby féminin, en passant par la santé mentale, les défis éthiques dans les recherches liées au rugby », a enfin évoqué le Dr Wayne Viljoen de South Africa Rugby.

« Ce que j'ai vraiment apprécié du point de vue de la prévention des blessures, c'est la discussion sur l'impact et la stratégie autour de la nouvelle mise en œuvre des règles liées à la phase post-plaquage. La force de ce processus a été mise en évidence par toutes les parties travaillant ensemble, y compris les joueurs, les entraîneurs, les arbitres et les scientifiques, pour bien faire les choses et améliorer les aspects de sécurité des joueurs dans le ruck. Les principaux messages à retenir du point de vue de la prévention des blessures étaient les suivants : "Mieux vous respecterez les règles, plus vous rendrez le jeu plus sûr" et "Le plaqueur est essentiel, écartez tout le monde et tout se passera bien". »