Neuf joueurs et six joueuses, représentant six pays, ont été nommés pour devenir le Joueur et la Joueuse de rugby à 7 de la Décennie, en partenariat avec HSBC. HSBC est le principal partenaire du World Rugby Sevens Series depuis maintenant dix ans, période au cours de laquelle les meilleurs joueurs ont éclaboussé la compétition de leur talent.

Puisée parmi les lauréats annuels, la liste pour le Joueur de la Décennie ne compte que des individualités de l'hémisphère Sud, à l'exception de l'Américain Perry Baker.

VOTEZ POUR LE JOUEUR DE RUGBY À 7 DE LA DÉCENNIE >>>

Perry Baker est également le seul à avoir été sacré Joueur de l'Année deux années de suite en 2017 et 2018 tandis que Michaela Blyde a suivi le même parcours les mêmes années. Une chose encore que les prétendants ont en commun, c'est d'avoir eu une incroyable influence sur le Sevens en général.

Trois Blitzboks

Au début de la décennie, Mikaele Pesamino était le porte-bonheur de l'équipe hommes des Samoa, inscrivant 56 essais pour décrocher le seul et unique titre encore à ce jour de l'équipe en 2010.

Dans le même temps, le playmaker sud-africain Cecil Afrika (2011), le sprinter Seabelo Senatla (2016) et Werner Kok (2015) sont les trois Blitzboks retenus dans la liste des nommés.

Tomasi Cama et Tim Mikkelson ont remporté le prix de Joueur de l'Année en 2012 et 2013. Tomasi Cama trône toujours à la deuxième place des meilleurs marqueurs de tous les temps derrière l'Anglais Ben Gollings avec 2 026 points. Le régulier Tim Mikkelson n'a quasiment pas manqué un match depuis qu'il a revêtu le maillot des Blacks il y a 13 ans.

Les Fidjiens Samisoni Viriviri (2014) et Jerry Tuwai (2019) figurent également sur la shortlist.

La main-mise des Néo-Zélandaises

Certaines joueuses merveilleuses ont illuminé les huit saisons du HSBC World Rugby Sevens Series, de la première récipiendaire du prix de Joueuse de l'Année Kayla McAlister, à la plus récente et compatriote néo-zélandaise, Ruby Tui. Kayla, sœur de l'ancien playmaker des All Blacks Sevens Luke, a été Joueuse de l'Année 2013, un an seulement être passée du netball au rugby.

Emilee Cherry (2014) a aussi été nommée pour le prix de Joueuse de la Décennie au côté de sa coéquipière Charlotte Caslick, comme elle médaillée d'or olympique à Rio en 2016. Elles étaient des atouts essentiels lorsque l'Australie a remporté ses deux titres en 2016 et 2018, mettant fin à l'unique domination des Black Ferns Sevens.

Chez les Black Ferns, en plus de Kayla McAlister, Portia Woodman est la deuxième joueuse de l'équipe à se retrouver sur la liste après avoir remporté le prix de Joueuse de l'Année 2015 à 24 ans.

La sensation Michaela Blyde

Michaela Blyde a remporté ce prix deux fois de suite en 2017 et 2018, empêchant Portia de gagner sa deuxième récompense. Cette année-là fut exceptionnelle pour Michaela qui a également gagné les Jeux du Commonwealth et la Coupe du Monde de Rugby à 7.

L'année suivante, Ruby Tui a permis à la Nouvelle-Zélande de conserver ce prix pour la troisième année de suite. Elle avait marqué 15 essais et avait été élue membre de la Dream Team HSBC.

Les fans ont jusqu'au 25 octobre (17h GMT) pour voter pour leur joueur et joueuse préféré en cliquant ici.

Les fans sont également invités à se prononcer sur le prix de Joueur et Joueuse de rugby à XV de la Décennie, avec Tudor, ainsi que sur l'essai masculin et féminin à XV de la Décennie avec l'International Rugby Players.

Les équipes masculine et féminin de rugby à XV de la décennie seront sélectionnées par le jury des World Rugby Awards composé de légendes du rugby.

Le nom des lauréats sera dévoilée lors de l'édition spéciale des World Rugby Awards le 7 décembre.

POUR ALLER PLUS LOIN >>> VOTEZ POUR LES JOUEURS DE RUGBY À XV DE LA DÉCENNIE