• Nigel Owens va devenir le premier à arbitrer son 100e test-match
  • Joy Neville va devenir la première femme arbitre vidéo sur une compétition internationale majeure masculine
  • Karl Dickson et Mike Adamson vont arbitrer leur premier test
  • Les convocations des officiels de match se font sur une base géographique du fait de la pandémie de Covid-19

Le Gallois Nigel Owens va devenir le premier officiel de match à arbitrer 100 test-matches au moment de donner le coup d'envoi du France v Italie dans le cadre de la Autumn Nations Cup en novembre.

L'arbitre de la finale de la Coupe du Monde de Rugby 2015 prendra en charge deux rencontres dans cette nouvelle compétition, ce qui lui permettra d'atteindre cette étape symbolique, 17 ans après avoir fait ses débuts internationaux en février 2003 sur un Portugal v Géorgie.

Dans le même temps, l'Irlandaise Joy Neville, arbitre de la finale de la Coupe du Monde de Rugby 2017, va également marquer l'histoire de l'arbitrage en devenant la première femme à remplir la mission d'arbitre-vidéo (TMO) sur un tournoi international majeur masculin. Elle arbitrera sur les matches Pays de Galles v Géorgie et Écosse v Fidji dans le cadre de la Autumn Nations Cup suite à ses performances sur de récentes compétitions de club élite.

Nigel Owens et Joy Neville ont tous deux par le passé reçu le prix de Arbitre World Rugby de l'Année, respectivement en 2015 et 2017.

Autre moment important à venir, l'ancien demi d'ouverture des Harlequins Karl Dickson arbitrera son premier grand test lors du France v Pays de Galles du 24 octobre.

De son côté, Mike Adamson, ancien international de rugby à 7 de l’Écosse et arbitre sur les JO de Rio en 2016, va également diriger son premier test entre l'Angleterre et les Barbarians à Twickenham le 25 octobre. Nika Amashukeli deviendra quant à lui le premier Géorgien arbitre assistant dans une compétition internationale majeure. 

Ces marqueurs de l'histoire de l'arbitrage interviennent alors que World Rugby a annoncé sa sélection des officiels de match en vue du calendrier international temporaire pour 2020, dont les Tournois des Six Nations hommes et femmes reprogrammés, la Autumn Nations Cup et la Bledisloe Cup.

CLIQUER ICI POUR VOIR LES CONVOCATIONS >>>

Parce que les limitations de voyage et les mesures de quarantaine limitent de facto les déplacements dans le monde entier, les officiels de match ont été recrutés au sein de leur environnement régional. Ils seront régulièrement soumis à des tests Covid-19 et devront respecter des mesures strictes les empêchant de sortir de leur bulle.

De fait, les matches ayant lieu dans l'hémisphère nord seront arbitrés par des officiels basés dans l'hémisphère nord et les matches ayant lieu dans l'hémisphère sud seront arbitrés par des officiels de match de l'hémisphère sud.

Cependant, les deux rencontres de la Bledisloe Cup entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande, qui se tiendront en Nouvelle-Zélande, seront arbitrés par deux arbitres non-neutres. Le Néo-Zélandais Paul Williams officiera sur le premier match le 11 octobre et l'Australien Angus Gardner sur le second le 18 octobre. Cette situation exceptionnelle a été acceptée avec le soutien des fédérations et des entraîneurs concernés.

Les sélections pour le Rugby Championship seront annoncées ultérieurement.

« Ça a été une année difficile pour la société et le sport », explique Graham Mourie, le nouvellement nommé président du comité de sélection. « Mais ces convocations sont un élément important de la reprise normale du rugby avec des tests très attendus et nécessaires.

« Ces convocations se sont faites sur une base géographique pour tenir compte des restrictions de déplacement et de quarantaine. Les officiels de match seront régulièrement soumis à des tests Covid-19 conformément aux protocoles de reprise établis par World Rugby.

« Les sélectionneurs ont été sensibles à la façon dont les officiels de match ont maintenu leur concentration et leur condition physique durant le confinement et dans leurs performances depuis la reprise, particulièrement en ce qui concerne les phases post-plaquages. Le confinement a permis au groupe de se remettre à niveau et de se recentrer sur les priorités du terrain et nous sommes impatients de revoir tout le monde en action le mois prochain. »

« Au nom de tous à World Rugby, je voudrais transmettre mes chaleureuses félicitations à Nigel Owens pour la sélection de son 100e test », a salué Sir Bill Beaumont, le président de World Rugby.

« C'est un aboutissement remarquable qui témoigne de sa passion pour l'arbitrage, de son caractère, de son dévouement inébranlable aux standards de performance et de forme physique les plus élevés possibles et de sa capacité d'adaptation au cours d'une carrière impressionnante qui a jusqu'à présent duré 17 ans. Il faudra fêter cette concrétisation très importante pour le sport.

« Je voudrais également féliciter Joy Neville pour sa sélection en tant qu'arbitre-vidéo. Dans le cadre de la stratégie que mène World Rugby en faveur des femmes, nous sommes déterminés à accélérer le développement des femmes dans le rugby en diversifiant et en normalisant les postes de direction envers les femmes, sur et hors du terrain. Joy, tout comme l'ensemble des arbitres retenus, mérite cette opportunité et nous avons hâte de revoir notre panel d'arbitres de retour sur les terrains au plus haut niveau. »