• Whitney Hansen a été retenue comme entraîneure-stagiaire pour la Nouvelle-Zélande en vue de la RWC 2021
  • La Nouvelle-Zélande jouera le Pays de Galles, l'Australie et le vainqueur du tournoi final de qualification dans la Poule A de la RWC 2021
  • World Rugby ambitionne que 40% des entraîneurs à la RWC 2025 seront des femmes
  • La Coupe du Monde de Rugby 2021 aura lieu du 18 septembre au 16 octobre 2021

World Rugby et New Zealand Rugby ont annoncé ce jour que Whitney Hansen, entraîneure adjointe des New Zealand Barbarians rejoindra le staff des Black Ferns comme stagiaire pour la Coupe du Monde de Rugby 2021.

Whitney Hansen, ancienne joueuse de Canterbury, a basculé dans le coaching en 2017, dans un premier temps pour l'université de Canterbury, puis en tant qu'entraîneure des U18 féminines de Canterbury.

Au cours des deux dernières années, elle a gagné une certaine expérience à l'international. En 2019 elle faisait en effet partie du staff des Black Ferns Development XV qui a participé à l'Oceania Rugby Women's Championship aux Fidji, puis du staff des New Zealand Barbarians qui se préparait à affronter les Black Ferns en 2019 et 2020.

Le programme d'entraîneure de la Coupe du Monde de Rugby 2021 est le fruit d’un rapport sur les femmes dans l’entraînement de haute performance qui a mis en évidence un manque flagrant de représentation féminine parmi les entraîneurs de haut niveau. L'objectif de ce programme est justement de répondre à ce manque de représentativité dans le rugby masculin et féminin.

Le programme novateur de stages d'entraîneures vise à combler le manque d'entraîneurs féminins de haut niveau dans le rugby masculin et féminin en créant des opportunités de déploiement de qualité pour les aspirantes entraîneures d'élite dans des environnements de haute performance.

Conformément au volet Développer un leadership inspirant du plan stratégique du rugby féminin 2017-2025, World Rugby s’engage à accompagner le développement des entraîneures dans le rugby avec l’ambition que 40% des entraîneurs à la Coupe du Monde de Rugby 2025 soient des femmes.

« Le programme de stages d'entraîneures de la Coupe du Monde de Rugby 2021 est un moyen fantastique d'offrir des opportunités de développement de qualité aux entraîneures d'élite en devenir, leur permettant d'acquérir une solide expérience lors d'événements de haute performance », a déclaré Katie Sadleir, directrice générale en charge du rugby féminin à World Rugby.

« Nous sommes impatients de suivre toutes les stagiaires de la Coupe du Monde de Rugby 2021 au moment où elles entament leur parcours individuel avec le staff de leur équipe nationale respective avant la Coupe du Monde en septembre prochain. Félicitations à Whitney pour sa sélection et nous lui souhaitons le meilleur au sein du staff des Black Ferns. »

« Whitney a beaucoup contribué au rugby en Nouvelle-Zélande pendant un bon moment et elle est une excellente candidate pour ce stage d'entraîneure », a salué pour sa part Cate Sexton, responsable du rugby féminin à New Zealand Rugby. « La Coupe du Monde de Rugby 2021 va changer la donne pour le rugby féminin dans notre pays et des programmes comme celui-ci garantiront que l’héritage se poursuivra longtemps après le tournoi. »

Whitney Hansen s'est déclarée ravie de rejoindre le staff des Black Ferns. « World Rugby et New Zealand Rugby m'ont donné une opportunité incroyable et j'ai hâte de commencer. Ce n'est pas uniquement pour participer à la campagne de Coupe du Monde, mais aussi pour me perfectionner et me projeter sur l'après », a-t-elle confié.