L'Australie a participé à toutes les éditions féminines de la Coupe du Monde de Rugby depuis leur première participation en 1998. Les Wallaroos n'ont jamais fini plus bas que la septième place et, jusqu'en Irlande 2017, n'avaient jamais connu la défaite avant la dernière journée.

Coup d’œil sur le parcours de l'Australie en Coupe du Monde de Rugby.

Début en RWC : le 2 mai 1998 contre l'Irlande au National Rugby Centre, à Amsterdam.

Participation à la RWC : 29 matches joués – 16 victoires, 0 nul et 13 défaites – 591 points marqués, 465 points encaissés – 55% de victoire

Le meilleur classement : 3e, en 2010

Qualifié pour la RWC 2021 : 6e place à la RWC 2017

Le match le plus mémorable : Ce n'est pas un match qui s'est très bien terminé pour les Australiennes, mais la demi-finale de la Coupe du Monde de Rugby 2010 contre l'Angleterre reste le plus gros match des Wallaroos dans l'histoire du tournoi. Catherine Spencer et Danielle Waterman avaient marqué les premiers essais et permis aux Anglaises de prendre le contrôle de la rencontre. Mais les Wallaroos ont eu du répondant à l'image de Nicole Beck qui a sauvé un essai de manière incroyable. Les Wallaroos ont campé dans le camps anglais dans le dernier quart d'heure, mais n'ont jamais réussi à passer la ligne.

Le moment le plus fort : Les Australiennes n'ont battu la France qu'une seule fois en cinq rencontres à ce jour, mais cette seule victoire s'est produite en Coupe du Monde de Rugby. C'était lors de l'édition 2010 où l'Australie a réussi sa meilleur campagne avec une troisième place qui avait débuté par une première période de feu contre la France. Les Wallaroos ont su se remettre d'un carton jaune sur Nicole Beck pour enchaîner quatre essais avant la pause et sceller la victoire 22-8.

Le plus mauvais souvenir : Battue de peu par les Irlandaises lors de la première journée de la RWC 2017, l'Australie restait confiante pour son deuxième match contre la France. Sauf que les Bleues ont produit une performance majuscule et tué dans l’œuf toute volonté de marquer. Les Wallaroos ont été surprises, cadenassées, Shannon Izar a marqué trois essais et la France s'en est sorti à 48-0.

La joueuse emblématique : Sharni Williams a été de tous les matches sur les éditions 2010 en Angleterre, 2014 en France et 2017 en Irlande. Puissante, rapide, la médaillée d'or aux JO de Rio en 2016 a passé sept essais sur ces trois tournois.

Le saviez-vous ? Trois des joueuses médaillées de bronze à la RWC 2010 ont été médaillées d'or six ans plus tard aux JO de Rio : Nicole Beck, Shannon Parry et Sharni Williams.

La déclaration : « En 2010, pour ma première Coupe du Monde de Rugby à Londres, c'était encore amateur mais ça m'a énormément marqué. J'avais 21 ans et une chance incroyable d'y participer. » Rebecca Clough 

Pour aller plus loin >>> Fidji – L'Afrique du Sud – Le Pays de GallesLes États-Unis