En juin dernier, Rugby Afrique avait annoncé le déblocage immédiat d’une somme de 170 000 € provenant d’un fonds de solidarité, en faveur des clubs membres de l'association régionale. Le Comité exécutif de Rugby Afrique avait pris l’initiative de lancer cette campagne en raison de la crise sanitaire actuelle et de son impact direct sur l’ensemble de la communauté du rugby.

Les 31 fédérations ayant bénéficié du fonds de solidarité de Rugby Afrique en ont fait usage pour apporter de l’aide médicale et distribuer des colis alimentaires, ainsi que des équipements de protection individuelle tels que des masques, du gel désinfectant, etc., au profit des clubs et des joueurs, dans leurs pays respectifs.

Tous les clubs membres étaient éligibles à cette aide financière destinée à soutenir leurs communautés. Chaque montant alloué a été accordé conformément à la taille des clubs et à leur niveau de développement, mais chaque club était libre d’utiliser les fonds en fonction de ses besoins respectifs.

Les clubs de rugby des pays suivants, ont bénéficié du fonds de solidarité Rugby Afrique : Algérie, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo Brazzaville, Côte d'Ivoire, Égypte, Swaziland, Gabon, Ghana, Guinée, Kenya, Lesotho Rugby Union, Madagascar, Mali, Maurice Rugby, Mauritanie, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, République démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone, Togo, Tunisie, Zambie et Zimbabwe.

Une aide à destination des plus vulnérables

« En cette période si difficile, le fonds de solidarité ne pouvait pas mieux tomber », a assuré Fetang Selialia, le président de la Fédération de Rugby du Lesotho. « Nous avons pu distribuer des colis alimentaires à nos jeunes adeptes de rugby qui sont particulièrement vulnérables et qui rencontraient des difficultés pour s’alimenter correctement. Nous avons également pu couvrir les besoins de nos joueurs en équipements de protection afin de freiner la propagation de la COVID-19 au sein de notre communauté du rugby. »

« La campagne de solidarité de Rugby Afrique a eu un impact considérable à Maurice », ajoute pour sa part Jean-Baptiste Gobelet, directeur du rugby à la Mauritius Rugby Union. « Le rugby se doit de mettre en lumière nos valeurs et notre solidarité. Parallèlement, la fédération a rapidement mis en œuvre un plan de reprise des activités en juillet et en août afin de maintenir les liens entre tous les membres.

« Les enfants et leurs familles sont reconnaissants de ce soutien et le rugby a conquis les cœurs par le biais des réseaux sociaux à Maurice. Au cours des prochains mois, nous poursuivrons nos efforts auprès des écoles des différentes régions de Maurice pour accroître et renforcer la popularité de ce sport. Le rugby a un rôle à jouer qui va au-delà du sport : c’est un véritable vecteur de développement social qui attire de plus en plus de jeunes gens vers la pratique de ce sport. »

Un moyen pour redonner de l'espoir

Selon le Comité exécutif de Rugby Afrique, « le fonds de solidarité de Rugby Afrique représentait un moyen unique de lutter contre les répercussions de la pandémie de Covid-19 ».

« Avec ce fonds, nous voulions apporter tout notre soutien et redonner de l’espoir à nos clubs membres en cette période d’adversité. La grande famille du rugby a été confrontée à de dures épreuves pendant la crise, mais notre communauté reste forte et solidaire.

« Il fut particulièrement gratifiant d’assister au déploiement de la campagne et nous avons apprécié la diligence dont les clubs ont fait preuve au cours du processus. Nos efforts et notre stratégie de développement vont manifestement bien au-delà de l’action du fonds de solidarité, un projet unique à ce jour dans l’histoire de Rugby Afrique.

« À travers tout le continent, dans chaque pays, l’entraînement et les matches reprennent peu à peu, conformément aux directives gouvernementales et sanitaires. La santé et la sécurité de tous demeurent au cœur de nos priorités, mais Rugby Afrique se prépare à reprendre ses activités. »

POUR ALLER PLUS LOIN >>> LE RUGBY POUR SORTIR DE LA GALÈRE AU BÉNIN